Vocabulaire vidéo

Lexique

 

Film événementiel : film dont le but est de faire la promotion d’un événement en mettant en avant ses moments importants.

 

Film d’animation : film dont les images sont des dessins qui se succèdent et qui sont produits à la main ou sur ordinateur.

 

Film d’animation 2D : technique de film d’animation dont les images sont des dessins qui se succèdent et qui sont produits à la main ou sur ordinateur.

 

Film d’animation 3D : technique de film d’animation dont les images sont construites par ordinateur qui leur confère tout leur volume et les inscrit dans un univers fictif.

 

Film institutionnel : film à destination de la communication interne ou externe d’une entreprise dont le but est la promotion de l’image de votre entreprise.

 

Reportage : film documentaire destiné à informer le public sur un sujet donné.

 

Storyboard : lors de la pré-production, document réalisé à la main ou par ordinateur afin d’anticiper les besoins du film en terme d’organisation (plans, cadrage, décor..). Il est construit comme une bande dessinée par le metteur en scène ou un illustrateur.

 

 

Silence, ça tourne !

 

Cadre : Comprend l’image en elle-même et la surface de celle-ci. Le cadre délimite l’image finale qui prend part au film.

 

Découpage : C’est le script c’est-à-dire le document écrit qui explique plan par plan les images et les sons du scénario. Il est nécessaire à l’équipe technique.

 

Enregistrement audio : Prise de son dans un studio destinée au film.

 

Plateau : lieu du tournage où se trouvent les décors, les projecteurs et qui fait partie du studio. Il est insonorisé et occulte la lumière du jour.

 

Pré-production : toutes les actions qui précèdent le tournage.

 

Prise de vues : Enregistrement des images successives sur la pellicule pendant le tournage.

 

Séquence : Unité d’action, partie du film qui comprend une succession d’événements.

 

Tournage : Prises de vues ou de sons destinées à la construction du film.

 

 

Derrière la caméra

 

Assistant cadre : il assiste le cadreur et met les plans au point.

 

Cadreur : il réalise les prises de vues selon les ordres du réalisateur.

 

Chef opérateur : coordinateur des équipes (cameraman, ingénieur du son…).

 

Ingénieur du son : prend le son sur le tournage.

 

J.R.I : Journaliste Reporter d’Images qui travaille tant sur la réalisation des images que sur le contenu journalistique d’interviews ou de reportages.

 

Monteur : personne qui s’occupe du montage du film.

 

Perchman : il prend en charge la prise du son à l’aide d’un micro situé au bout d’une perche.

 

Réalisateur : c’est la personne qui fait le lien entre le scénario et la manière dont le film est tourné. Il choisit les plans, leur réalisation.

 

 

Angles et formats

 

Angle de prise de vues : choix de la manière dont l’image va être captée, c’est-à-dire la position de l’objectif par rapport au champ.

 

Amorce : c’est le premier plan, lorsque la personne ou l’objet est situé(e) très près de la caméra.

 

Axe : direction de la caméra ou ligne imaginaire entre l’objectif et l’image.

 

Billboard : animation vidéo de quelques secondes qui présente le logo de l’entreprise, d’un événement.

 

Format : largeur du format du film (large, standard, réduit…).

 

Grand angle ou grand angulaire : quand l‘objectif est de courte focale mais que l’ouverture angulaire est grande. Un champ très large est alors visualisé.

 

Split screen : «  écran divisé » qui permet d’obtenir une image composite.

 

 

Les plans

 

Arrêt sur image : quand la caméra s’immobilise sur une image.

 

Avant-plan : espace situé au premier plan, entre l’objectif et le sujet principal.

 

Arrière-plan : espace situé derrière l’action principale.

 

Caméra portée : quand les images sont filmées depuis une caméra tenue à la main ou accrochée à un harnais.

 

Close-up : gros plan sur un visage.

 

Contre-plongée : lorsque la caméra est placée plus bas que le sujet filmé.

 

Panoramique : mouvement rotatif de la caméra sur l’axe horizontal ou vertical.

 

Plan de coupe : plan de secours qui camoufle une coupe.

 

Plan séquence : plan long semblable à une séquence.

 

Plongée : lorsque la caméra est placée plus haut que le sujet filmé. Cela donne l’impression que la caméra surplombe le sujet en question.

 

Traveling : mouvement horizontal ou vertical de la caméra positionnée sur des rails ou sur un engin roulant.

 

 

La production

 

Étalonnage : harmonisation des couleurs des images par le réglage de leurs teintes et de leurs densités.

 

Exports : quand on génère un fichier vidéo du film à partir du logiciel de montage.

 

Format de diffusion : en fonction de la destination du film, format choisi pour le diffuser.

 

Habillage graphique : ensemble des éléments graphiques qui prennent part au film.

 

Mixage : égalisation des différentes sources sonores dans le but de les harmoniser.

 

Montage : Opération finale d’assemblage des plans, des sons. Ceux-ci sont organisés et agencés de manière à suivre le scénario du film.

 

Post production : toutes les actions qui suivent le tournage.

 

 

Effets

 

Cut : passage d’un plan à un autre sans effet de liaison.

 

Effets : traitement, modification de l’image à partir de logiciels informatiques.

 

Backlight : éclairage en contre-jour ayant pour but de projeter énormément de lumière sur le sujet filmé.

 

Flou : image trouble créée par des filtres ou par une mise au point volontairement imparfaite.

 

Focus : concentration de plusieurs choses dans un même lieu afin d’effectuer la mise au point sur un sujet.

 

Fondu : technique qui consiste à faire apparaître ou disparaître progressivement une image ou un son.

 

Contre-jour : lorsque le sujet est entre la caméra et la source de lumière.

 

Contraste : image dont les lumières sont très sombres et d’autres très claires.

 

Piqué : image très nette.

 

Point : rendre l’image la plus nette possible (faire le point).

 

Ralenti : contrairement à l’accéléré, quand la vitesse d’une image se dilate dans le temps.

 

 

Technique

 

Bout-à-bout : premier montage des plans de manière à ordonner les images tournées.

 

Champ : tout ce qui se situe devant la caméra et qui constitue son cadre.

 

Copyright : texte à la fin du film qui indique le nom de ses propriétaires, l’année et le mois de livraison et la société réalisatrice.

 

Crédits : texte en fin de film qui désigne les personnes qui ont des droits sur les éléments du film.

 

Clap : objet qui permet de savoir quelles sont les références du plan qui va être tourné ou qui vient de s’achever.

 

Définition : qualité et netteté de l’image.

 

Doublage : traduction du dialogue initial dans une autre langue qui viendra recouvrir les paroles prononcées.

 

Drone : aéronef qui permet la prise de vues d’images en altitude.

 

Format vidéo : dispositif qui permet d’envoyer des images ou du son à un autre dispositif (format .mp4, .avi…)

 

Raccord : technique qui permet d’assurer la continuité visuelle et de sens entre deux plans.

 

Régie : lieu où le montage est contrôlé.

 

Rushes : ensemble des images issues du tournage et qui composeront le film.

 

Steadycam : stabilisation de la caméra afin que les plans où une personne marche ou court soient stables.

 

Storyboard : visualisation du film avant son tournage sous forme de bande dessinée.

 

Synchronisation/synchronisme : montage associé de l’image et du son.

 

Synthé : bandeau d’identification des intervenants d’un film qui indique leur nom, prénom et fonction.

 

4K : image numérique dont la définition est de 3840 x 2160 pixels (ultra HD).

 

16/9ème : proportions de l’image.

 

Full HD : Full High Definition. Le téléviseur est capable de le lire.

 

 

Internet

 

Auto-play : aussi appelé « comportement de lecteur », c’est lorsque la vidéo se lit automatiquement lorsqu’elle s’affiche sur une page web, donc sans l’intervention de l’internaute.

 

Barre de lecture : barre du lecteur de vidéo qui indique le temps de vidéo lu, le temps restant.

 

Bitrate : le débit de vidéo envoyé; c’est le nombre de bits par unité de temps. Un nombre important de bitrates nécessite une très bonne connexion internet.

 

Boutons de contrôle : dans la barre de lecture, ils servent à afficher les sous-titres, à régler la vitesse de lecture…

 

Code embed ou code inframe : code en langage HTML qui permet d’insérer une vidéo au sein d’une page web.

 

Définition ou Résolution : nombre de pixels contenus dans la vidéo; un grand nombre de pixels signifie que la vidéo est de très bonne qualité.

 

Hébergement dans le Cloud : permet de mettre la vidéo sur un serveur à distance qui nécessite l’accès à internet.

 

Encodage : transcription de données d’un format à un autre afin de permettre la lecture de la vidéo.

 

Flux vidéo : échange de données/de contenu en direct.

 

Indexation de vidéos : organisation, rangement de vidéos afin qu’elles soient accessibles par les administrateurs de la page web ou par les internautes.

 

Live Streaming : diffusion d’une vidéo sur internet en direct.

 

Méta-description : description de votre vidéo faite par vos soins afin de faciliter son apparition dans les résultats des moteurs de recherche. La méta-description prend part à une stratégie de référencement naturel (VSEO).

 

Player vidéo/lecteur vidéo : outil qui permet de lire un fichier au format vidéo.

 

Playlist : vidéos lues les unes à la suite des autres.

 

Point de montage : dossier qui permet d’accéder à du contenu; dans le cadre d’une vidéo diffusée sur internet, il s’agit de son adresse URL.

 

Session : période de connexion entre le support informatique utilisé et un logiciel, internet et qui comprend un début et une fin.

 

Upload ou chargement : envoi d’une vidéo sur un autre serveur, c’est-à-dire un ordinateur distant.

 

Vignette : image qui apparaît avant le lancement d’une vidéo. C’est la vitre de cette vidéo qui donnera ou non envie de la lire.

 

 

 

 

 

LIVRES BLANCS

Diffuser pour mieux régner

Un prix peut en cacher un autre

Motion Design : Les entreprises s’animent

Plein écran sur la vidéo mobile

Comment réussir votre campagne de vidéo marketing ?