Vocabulaire du cinéma et de la vidéo d'entreprise - FILMCORPORATE.FR

Vocabulaire vidéo

Lexique

 

Le vocabulaire de la vidéo est une jungle dans laquelle il peut être difficile de se retrouver. Découvrez ici, un ensemble de définitions affiliées à ce domaine.

Lexique des domaines du digital et du vocabulaire vidéo

 

Plans, angles & prises de vue

 

Angle de prise de vue : Choix de la manière dont l’image va être captée, c’est-à-dire la position de
l’objectif par rapport au champ.

 

Amorce : C’est le premier plan, lorsque la personne ou l’objet est situé(e) très près
de la caméra.

 

Arrêt sur image : Quand la caméra s”immobilise sur une image.

 

Arrière-plan : Espace situé derrière l’action principale.

 

Avant-plan : Espace situé au premier plan, entre l’objectif et le sujet principal.

 

Axe : Direction de la caméra ou ligne imaginaire entre l’objectif et l’image.

 

Champ : Portion d’espace réel saisie par l’appareil et délimité par le cadre.

  • Champ contrechamp : Procédé cinématographique visant à alterner des plans d’orientations opposées.
  • Hors-champ (Off) : Ensemble des éléments qui n’apparaissent pas dans le cadre d’une image.

 

Close-up : Terme anglais qui signifie l’action de filmer “de près”.

 

Contraste : Image dont les lumières sont très sombres et d’autres très claires.

 

Contre-jour : Lorsque le sujet est entre la caméra et la source de lumière.

 

Grand angle : Quand l’objectif est de courte focale mais que l’ouverture angulaire est grande. Un champ très large est alors visualisé.

 

Macro : Technique qui permet de filmer ou photographier des sujets de petite taille.

 

Nuit américaine : Technique cinématographique permettant de tourner des scènes extérieures en pleine journée, censées se dérouler la nuit.

 

Plan de coupe : Plan bref qui sert de transition entre deux plans de contenu. Il peut également servir à camoufler une coupe.

 

Plan séquence : Plan qui consiste à réaliser une prise de vue unique se déroulant en plusieurs endroits d’un même lieu ou successivement en plusieurs lieux reliés l’un à l’autre.

 

Plan très large ou plan d’ensemble (PE) : Paysage, ville, foule, bataille.

 

Plan large ou plan demi-ensemble (PL) : Pièce, groupe.

 

Plan moyen (PM) : Personnage en pieds.

 

Plan américain : Personnage jusqu’à mi-cuisse.

 

Plan rapproché taille (PRT) : Personnage jusqu’au nombril.

 

Plan rapproché poitrine (PRP) : Personnage vu jusqu’à la poitrine.

 

Plan serré ou gros plan (GP) : Seulement le visage ou l’objet.

 

Très gros plan (TGP) : Seulement les yeux.

 

Plongée et contre-plongée : Angles de prise de vue. Le principe consiste à se positionner au dessus ou en dessous du sujet.

 

Time lapse : Un time-lapse est une animation vidéo de photographies pour montrer en un temps court l’évolution d’un objet photographié sur une période plus longue.

 

Rafale mode : Procédé technique permettant la prise de plusieurs photos rapidement les unes à la suite des autres.

 

Ralenti : Contrairement à l’accéléré, quand la vitesse d’une image se dilate dans le temps.

 

 

La caméra

 

Analogique/argentique : Technique qui permet l’obtention d’une image par un processus photochimique. Il comprend l’exposition d’une pellicule sensible à la lumière. (Inverse de numérique).

 

Auto-focus : En audiovisuel, système de mise au point automatique.

 

Caméra portée : Quand les images sont filmées depuis une caméra tenue à la main ou accrochée à un harnais.

 

Diaphragme : Mécanisme permettant de contrôler la quantité de lumière passant au travers de l’objectif grâce à son ouverture. Elle influence la profondeur de champ.

 

Dolly : Appareil équipé d’un système pneumatique permettant de réaliser des travellings.

 

Drone : Aéronef qui permet la prise de vues d’images en altitude.

 

Focale : Désigne la distance focale image. Elle est égale à la distance entre un des plans principaux et le foyer correspondant.

 

Focus : Concentration de plusieurs choses dans un même lieu afin d’effectuer la mise au point sur un sujet.

 

Grue : Appareil articulé qui permet à la caméra un mouvement vertical de grande amplitude.

 

ISO : Mesure de la sensibilité à la lumière des pellicules et/ou capteurs numériques.

 

Mise au point : Action diminuant ou augmentant une propriété dans le réglage de l’appareil photo pour améliorer la netteté de l’image.

 

Objectif : Système d’optique permettant de fixer l’image observée sur un support.

 

Panoramique : Mouvement de la caméra autour de l’un de ses axes. On peut réaliser des panoramiques verticaux ou horizontaux. Il permet l’exploration progressive d’un décor pour en renforcer le côté dramatique ou pour en donner une vue d’ensemble. Il est préférable de le réaliser sur un pied.

 

Profondeur de champ : Correspond à la zone de prise de vue dans laquelle le sujet est vu comme net.

 

Steadycam : Stabilisation de la caméra afin que les plans où une personne marche ou court soient stables.

 

Travelling : Désigne le mouvement d’une caméra lors d’une prise de vue.

 

Trépied : Support mobile a 3 pieds utilisé pour poser la caméra et assurer la stabilité du cadre.

 

Zoom/dezoom : Effet de travelling optique obtenu au moyen d’un objectif zoom (objectif à focale variable), rapprochant le plan du sujet/ou l’écartant.

 

 

L’équipe technique

 

Accessoiriste : Il est chargé de gérer les objets dont le réalisateur a besoin.

 

Acteur : Il interprète le rôle d’un personnage dans un film.

 

Assistant cadre : Il assiste le cadreur et met les plans au point.

 

Cadreur : Il réalise les prises de vues selon les directives du réalisateur.

 

Chef opérateur : Aussi appelé directeur de la photographie, il est celui à qui est confié la responsabilité de la qualité de l’image. Ambiance, lumière, technique, il est doté d’un sens artistique et technique très développé.

 

Équipe technique : Groupe composé de l’ensemble des personnes aidant à la réalisation d’un métrage (lumière, son, vidéo, organisation etc…).

 

Figurant : Le figurant est un acteur qui se trouve en arrière plan du film et qui n’a pas de texte a dire. Il peut parfois être aperçu simplement sous forme de silhouette.

 

Ingénieur du son : Il prend le son en direct sur le tournage. Il peut également être amené à faire du mixage son.

 

J.R.I : Journaliste Reporter d’Images qui travaille tant sur la réalisation des images que sur le contenu journalistique d’interviews ou de reportages.

 

Monteur : Personne qui s’occupe du de-rushage et du montage du film. Il doit s’assurer que le film a une bonne cohérence. Il s’appuie sur le story-board et sur les notes du réalisateur.

 

Perchman : Il prend en charge la prise du son à l’aide d’un micro situé au bout d’une perche.

 

Producteur : Le producteur de cinéma choisit les projets et les réalisateurs avec lesquels il souhaite travailler. Il accompagne les choix artistiques importants du film (scénario, casting, montage, etc.) ainsi que dans toutes les étapes de la fabrication d’un film.

 

Réalisateur : C’est la personne qui fait le lien entre le scénario et la manière dont le film est tourné. Il choisit les plans, leur réalisation.

 

Régie : La régie s’occupe de la logistique, et de tous les éléments externes au tournage : Transport, nourritures, imprévus… Elle est gérée par un régisseur principal.

 

Scripte : Aussi appelé « secrétaire du plateau » Le scripte doit assurer un parfait raccord entre les scènes, il s’occupe du minutage et prend en note chaque séquence tournée.

 

Scénariste : Le scénariste d’un film écrit ou coécrit le scénario.

 

 

Pré-production

 

Casting : Le casting se déroule souvent sous forme de séance d’essais, où les comédiens doivent jouer une scène. À la suite du casting, le ou les comédiens seront choisis pour jouer dans le film.

 

Découpage : C’est le document écrit qui explique plan par plan les images et les sons du scénario. Il est nécessaire à l’équipe technique pour le bon déroulement du tournage.

 

Dépouillement : Généralement fait par l’assistant réalisateur, ce document liste par séquence tous les accessoires, décors, acteurs, et autres besoins.

 

Pré-production : La phase de pré-production commence après le développement du projet, elle consiste à concrétiser le scénario, et à gérer en parallèle un certain nombre de tâches (Story-board, Casting, Plan de tournage etc…).

 

Repérage : Phase qui consiste a repérer les différents lieux de tournages et étudier la lumière, les dimensions, les nuisances sonores possibles etc.

 

Storyboard : Lors de la pré-production, document réalisé à la main ou par ordinateur afin d’anticiper les besoins du film en termes d’organisation (plans, cadrage, décor..). Il est construit avec des planches graphiques par le metteur en scène ou un illustrateur.

 

Le script/scénario : Version écrite d’un projet contenant les scènes, les dialogues, la voix off et le déroulé global du film.

 

 

Tournage

 

Backlight : Éclairage en contre-jour ayant pour but de projeter énormément de lumière sur le sujet filmé.

 

Cadre : Comprend l’image en elle-même et la surface de celle-ci. Le cadre délimite l’image finale qui prend part au film.

 

Clap : Objet qui permet de savoir quelles sont les références du plan qui va être tourné ou qui vient de s’achever. Il permet aussi la synchronisation des pistes audio.

 

Enregistrement audio : Prise de son dans un studio destinée au film. (Voix off, Bande sonore, Sound design…).

 

Piqué : Le piqué est une notion utilisée pour designer la qualité de détail d’une image. Plus le piqué est important plus la netteté sera grande.

 

Plateau : Lieu du tournage où se trouvent les décors, les projecteurs et qui fait partie du studio. Il est insonorisé et occulte la lumière du jour.

 

Point (faire le) : La gestion de la mise au point peut se faire de manière manuelle, ou automatique. Elle permet de stabiliser la netteté sur l’objet souhaité.

 

Séquence : Unité d’action, partie du film qui comprend une succession d’événements.

 

Studio : Local d’enregistrement ou de tournage pour le cinéma, la radio, la télévision, etc.

 

Tournage : Prises de vue ou de sons destinées à la construction du film.

 

 

Post-production – Vocabulaire vidéo

 

Bout-à-bout (ours) : Pré-montage des rushs vidéo de manière à obtenir une première visualisation des scènes.

 

Copyright : Texte à la fin du film qui indique le nom de ses propriétaires, l’année et le mois de livraison et la société réalisatrice.

 

Crédits : Texte en fin de film qui désigne les personnes qui ont des droits sur les éléments du film.

 

Cut : Dans une vidéo, passage sans transition d’un plan à un autre.

 

Doublage : Traduction du dialogue initial dans une autre langue qui viendra recouvrir les paroles prononcées.

 

Effets : Traitement, modification de l’image à partir de logiciels informatiques.

 

Étalonnage : Harmonisation des couleurs des images par le réglage de leurs teintes et de leurs densités.

 

Exports : Quand on génère un fichier vidéo du film à partir du logiciel de montage.

 

Flou : Image trouble créée par des filtres ou par une mise au point volontairement imparfaite.

 

Fondu : Technique qui consiste à faire apparaître ou disparaître progressivement une image ou un son.

 

Format de diffusion: En fonction de la destination du film, format choisi pour le diffuser.

 

Générique : Placé au début ou a la fin d’un film, il indique l’ensemble de l’équipe technique, des producteurs et acteurs qui ont participé à la conception du film. On y retrouve aussi les remerciements.

 

Habillage graphique : Ensemble des éléments graphiques qui prennent part au film.

 

Images par seconde (IPS) : IPS ou i/s, unité de mesure qui correspond au nombre d’images affichées en une seconde par un dispositif. Les cadences les plus utilisées :

  • 24 IPS : Utilisée pour les films au cinéma et certaines séries, cadence standardisée du cinéma sur pellicule
  • 25 et 50 IPS : Utilisée notamment en Europe sur les chaînes TV et caméscopes, par les pays utilisant en analogique les systèmes PAL et SECAM.
  • 30 et 60 IPS : Utilisée notamment aux États-Unis et au Japon, système analogique NTSC. Présente dans tous les pays du monde.

 

Mapping : Procédé consistant à appliquer sur une image 3D des effets de texture grâce à des dégradés de couleurs ou d’alternances d’épaisseurs.

 

Mixage : Égalisation des différentes sources sonores dans le but de les harmoniser.

 

Montage : Opération finale d’assemblage des plans, des sons. Ceux-ci sont organisés et agencés de manière à suivre le scénario du film.

 

Post-production : Toutes les actions qui suivent le tournage, pour finaliser la fabrication d’un film : Montage vidéo, mixage audio, étalonnage…

 

Réalité virtuelle : La réalité virtuelle est une technologie qui permet de plonger une personne dans un monde créé numériquement. Se différencie de la réalité augmentée, qui projette un environnement artificiel dans l’environnement réel.

 

Sound design : Le design sonore permet d’inclure des élements audio afin de donner vie et réalisme à une production. Bruits de cloches, de sifflements, onomatopés mais également météo, bruits de ville, d’animaux etc.

 

Synchronisation/synchronisme : Montage associé de l’image et du son.

 

Rushes : Ensemble des images issues du tournage et qui composeront le film. Le monteur se charge ensuite du « derushage » qui consiste en un tri des prises pour effectuer le montage.

 

Raccord : Technique qui permet d’assurer la continuité visuelle et de sens entre deux plans.

 

Sous-titres : Affichage d’un texte en bas de l’écran (Voix off, traduction, inscriptions..).

 

Split screen : « Écran divisé » qui permet d’obtenir une image composite.

 

Synthé : Bandeau d’identification des intervenants d’un film qui indique leur nom, prénom et fonction.

 

Timecode : Référence temporelle utilisée dans les domaines du son et de l’image aidant à la synchronisation et au marquage d’enregistrements. Il peut s’exprimer en heures, en minutes, en secondes et en images.

 

 

Les différents types de film

 

Bande annonce : Montage d’extraits d’un film choisi pour en faire sa publicité avant sa sortie.

 

Billboard : Animation vidéo de quelques secondes qui présente le logo de l’entreprise, d’un événement.

 

Court métrage : Un court métrage est un film d’une durée inférieur à 1h, il utilise les mêmes techniques que le long métrage et peut être classé dans les mêmes genres : documentaire, fiction, film d’animation…

 

Film événementiel : Film dont le but est de faire la promotion d’un événement en mettant en avant ses moments importants.

 

Film d’animation : Film dont les images sont des dessins qui se succèdent et qui sont produits à la main ou sur ordinateur.

 

Film d’animation 2D : Technique de film d’animation qui se définit par un aspect « bidimensionnel » Les objets et les personnages n’ont que la largeur et la hauteur. C’est un style d’animation traditionnel. (Les sept nains, Bambi, la petite sirène…)

 

Film d’animation 3D : Technique de film d’animation dont les images sont construites par ordinateur, qui inclue du volume et les inscrit dans un univers fictif. L’animation 3D est utilisée dans plusieurs domaines comme les effets spéciaux, les jeux vidéo, les présentations de produits ou autre.

 

Film institutionnel : Film à destination de la communication interne ou externe d’une entreprise dont le but est la promotion de l’image de votre entreprise.

 

Genre cinématographique : Le genre permet de ranger les films dans differentes catégories (Film d’horreur, film de science fiction, film policier, romantique, historique, comédie, documentaire etc…).

 

Motion Design : Le motion design est une animation graphique qui consiste à utiliser le mouvement pour donner vie aux éléments artistiques et graphiques. Il regroupe une multitude de techniques et peut proposer un contenu textuel, narratif, descriptif, symbolique, publicitaire, éducatif ou encore cinématographique.

 

Pré-roll : Désigne une courte vidéo publicitaire placée avant la visualisation d’une vidéo de contenu.

 

Reportage : Film documentaire destiné à informer le public sur un sujet donné.

 

Showreel : Courte vidéo présentant de manière synthétique le travail réalisé, le savoir-faire et les compétences d’une personne ou d’un groupe de personnes.

 

Vidéo 360° : Vidéo immersive permettant aux spectateurs d’avoir une vue à 360°. Dans le domaine de la vidéo, reprend le principe de la photo panoramique.

 

 

Formats & définitions – Vocabulaire vidéo

 

1920×1080 (HD 1080) : Norme d’affichage dont la définition est de 1920 par 1080 pixels (2 073 600 pixels). La proportion de l’écran est de 16/9.

 

4K : Image numérique dont la définition est de 3840 x 2160 pixels (ultra HD).

 

16/9ème : Le format 16/9 désigne un format d’image (proportions) ; il s’agit du format adapté sur le plan Mondial, il remplace le format de la télévision qui était en 4/3.

 

AVI (Audio Video Interleave) : Format de fichier vidéo développée par Microsoft. Permet de regrouper un seul flux vidéo et jusqu’à 9 flux audio. Ses formats de compression sont notamment DivX et XviD.

 

Codec : Un codec est un dispositif matériel ou logiciel permettant de mettre en œuvre l’encodage ou le décodage d’un flux de données numérique, en vue d’une transmission ou d’un stockage.

 

Définition/résolution : La définition d’une image ou d’un écran est sa taille exprimée en pixel (px). la résolution, (en dpi), caractérise la taille d’une image lors d’une impression.

 

Format vidéo : Dispositif qui permet d’envoyer des images ou du son à un autre dispositif. Les principaux formats vidéos numériques sont : AVI, MOV, VivX, H264. Les 3 formats vidéo analogiques sont le NTSC, le PAL et le SECAM.

 

Full HD : Full High Definition. Le téléviseur est capable de le lire.

 

H264 : C’est le Codec utilisé pour la haute définition.

 

JPEG (Joint Photographic Expert Group) : Format de fichier photo permettant un taux de compression supérieur au détriment de la qualité de l’image.

 

MKV (Matroska) : Du mot russe « matriochka » qui signifie poupée russe, il s’agit d’un conteneur vidéo. Il peut contenir différents flux audio et vidéo dont les DivX, XviD, H264 ou encore FLAC. Il permet ainsi d’encapsuler des contenus haute définition en 1080p ou 720p.

 

MOV : Format de fichier utilisé par le logiciel Quicktime développé par Apple, et pouvant être encodé en H.264, MPEG-4, MPEG-1, etc. Les flux audio peuvent être compressés en AAC ou MP3.

 

PNG (Portable Network Graphics) : Format d’image sans perte, adapté pour publier des images simples comprenant des aplats de couleurs. Lorsqu’une image PNG utilise 256 couleurs maximum, on peut utiliser l’une d’elle pour rendre son fond transparent.

 

RAW : « Cru », format de fichier d’image ou d’audio brut, n’ayant subi aucune modification ou compression.

 

 

Internet – Vocabulaire vidéo

 

Auto-play : Aussi appelé « comportement de lecteur », c’est lorsque la vidéo se lit automatiquement lors de son s’affiche sur une page web, donc sans l’intervention de l’internaute.

 

Barre de lecture : Barre du lecteur de vidéo qui indique le temps de vidéo lu, le temps restant.

 

Bitrate : Le débit de vidéo envoyé : c’est le nombre de bits par unité de temps. Un nombre important de bitrates nécessite une très bonne connexion internet.

 

Boutons de contrôle : Dans la barre de lecture, ils servent à afficher les sous-titres, à régler la vitesse de lecture…

 

Code embed ou code inframe : Code en langage HTML qui permet d’insérer une vidéo au sein d’une page web.

 

Définition ou résolution : Nombre de pixels contenus dans la vidéo; un grand nombre de pixels signifie que la vidéo est de très bonne qualité.

 

Hébergement dans le Cloud : Permet de mettre la vidéo sur un serveur à distance qui nécessite l’accès à internet.

 

Encodage : Transcription de données d’un format à un autre afin de permettre la lecture de la vidéo.

 

Flux vidéo : Échange de données/de contenu en direct.

 

Indexation de vidéos : Organisation, rangement de vidéos afin qu’elles soient accessibles par les administrateurs de la page web ou par les internautes.

 

Live Streaming : Diffusion d’une vidéo sur internet en direct.

 

Méta-description : Description de votre vidéo faite par vos soins afin de faciliter son apparition dans les résultats des moteurs de recherche. La méta-description prend part à une stratégie de référencement naturel (VSEO).

 

Player vidéo/lecteur vidéo : Outil qui permet de lire un fichier au format vidéo.

 

Playlist : Vidéos lues les unes à la suite des autres.

 

Point de montage : Dossier qui permet d’accéder à du contenu ; dans le cadre d’une vidéo diffusée sur internet, il s’agit de son adresse URL.

 

Session : Période de connexion entre le support informatique utilisé et un logiciel, internet et qui comprend un début et une fin.

 

Upload ou chargement : Envoi d’une vidéo sur un autre serveur, c’est-à-dire un ordinateur distant.

 

Vignette : Image qui apparaît avant le lancement d’une vidéo. C’est la vitre de cette vidéo qui donnera ou non envie de la lire.

 

 

 

 

 

LIVRES BLANCS

Un prix peut en cacher un autre

Un prix peut en cacher un autre

La vidéo marketing pour les NULS

La vidéo marketing pour les NULS - Communication vidéo - Livre blanc.

Motion Design : Les entreprises s’animent

Motion design, les entreprises s'animent

Les secrets de la vidéo marketing

Votre communication mise en scène

Livre Blanc : Votre communication mise en scène. Comment mettre la vidéo au coeur de ses stratégies de communication.